Assurance Kitesurf : ce qu’il faut savoir

Comme tout autre sportif, du débutant à l'expert, le surfeur doit être bien protégé. Le kitesurf en particulier n'est pas sans risque et il faut donc des protections comme l’assurance Kitesurf pour couvrir les dommages en cas de danger. Dans cet article, vous trouverez des informations de base sur la façon de choisir une assurance pour le kitesurf.

Que couvre une assurance Kitesurf ?

Le kitesurf combine la voile, le vol et est assimilé à un sport aérien, c'est pourquoi certaines compagnies d'assurance le classent comme un sport dangereux à risques. Ces risques peuvent être divisés en trois catégories, couverts par trois types de garanties spécifiques : la responsabilité civile, les dommages corporels et les problèmes d’équipements.

La responsabilité civile pour le kite surf couvre l'assuré contre les dommages corporels causés à des tiers ou des dommages matériels résultant d'accidents survenus dans le cadre de la pratique purement récréative du kitesurf. La garantie des dommages corporels du participant permet à l'assuré ou à sa famille de percevoir un capital en cas de perte de vie ou d'invalidité.

Certaines polices couvrent également les frais médicaux, souvent en complément des prestations sociales. Concernant les problèmes d’équipements, il s'agit d'un type d'assurance accident qui couvre les équipements endommagés ou volés. Cette couverture comporte généralement une franchise fixe et ne couvre que les événements spécifiés dans la police.

Choisir une assurance kitesurf

L'assurance requise pour la pratique du kitesurf peut être obtenue en souscrivant une police distincte auprès d'un courtier qualifié ou en négociant avec un courtier titulaire d'une licence fédérale. Elle peut également être fournie dans le cadre d'un contrat que vous concluez à titre individuel ou en tant que membre de votre famille.

Toutefois, il est préférable de prendre certaines précautions pour protéger votre activité de kitesurf, surtout si vous passez aussi des compétitions. Vous pouvez signer des contrats proposés par des intermédiaires. Il s'agit généralement de contrats collectifs proposés aux membres d'un club ou d'une association sportive. Ils sont basés sur la responsabilité civile et offrent une couverture supplémentaire pour les accidents et les dommages au matériel.

Vous pouvez aussi profiter d’autres assurances déjà souscrites, car une partie des garanties nécessaires à l'exploitation d'une entreprise de kitesurf peuvent être incluses dans ces contrats. Cela s'applique à l'assurance habitation, qui couvre généralement votre devoir en tant qu'individu. Certaines options comprennent une assurance accidents personnelle et une assurance dommages pour les équipements sportifs.