Le radon : comment connaître son niveau chez soi et quels sont les risques associés ?

Le radon est un gaz qui peut se retrouver dans une habitation et surtout les sous-sols. Il est important de connaître son niveau dans votre habitation et les risques encourus. Pour ce faire, lisez cet article qui en parle.

Faire un test de radon

Si vous désirez connaître le niveau de radon dans votre habitation, il est important de procéder à un test. Il en existe deux types, dont un court et un long. Le test court est généralement de moins de 90 jours alors que le long fait entre 3 et 12 mois. Si vous désirez en savoir plus, cliquez ici maintenant. Plusieurs dispositifs sont souvent utilisés pour faire ces tests. En ce qui concerne celui à court terme, c’est le charbon de bois qui est le dispositif. Le processus est simple. En effet, le radon contenu dans la chambre est absorbé par le charbon. Ensuite, les produits de désintégration sont utilisés afin de mesurer la concentration de radin présente dans la maison.

Il est également possible d’utiliser le moniteur électrique continu de radon pour faire le test. L’avantage est que les résultats obtenus sont plus précis. S’il est vrai que les tests à court terme permettent d’avoir dans les plus brefs délais les résultats, il est à savoir que ceux à long terme sont des indicateurs du niveau moyen de radon. Mais ce niveau dont il est question est affecté en fonction de la période quotidienne. C’est en effet parce qu’il varie en fonction des températures durant la journée.

Les risques associés au radon

Le radon est un gaz, et comme certains de son genre, il est classé parmi les substances dangereuses pour l’homme. Il est un gaz qui peut malheureusement affecter la qualité de l’air intérieur. Il a pour habitude de s’accumuler dans les sous-sols des habitations. Si vous êtes fréquemment exposé à ce gaz, les risques que vous ayez un cancer de poumon deviennent élevés. Il est donc important d’éviter de trop rester dans une concession où ce gaz est dominant.